Qui sommes-nous ?

AVENIR SUCRE est une Organisation de Producteurs dédiée aux planteurs Saint Louis Sucre. Initiée par 2 représentants planteurs actifs et assidus de la CRV (Commission de Répartition de la Valeur), elle s’est construite avec une équipe de 12 planteurs de Normandie et de Picardie, animés par la même volonté de défendre les intérêts des planteurs livrant Saint Louis Sucre.

Avec pour actions prioritaires :

  • Négocier les modalités d’application de l’accord-cadre Saint Louis Sucre ainsi que leur mise en œuvre, discuter les compléments de prix. C’est ce que nous avons fait, par le dialogue en amont de la Commission de Répartition de la Valeur (CRV) qui s’est tenue le 19 mai 2020. Cela a contribué à un prix final moyen de betteraves, pour la campagne 2019, proche de 25€/t à 16° en forfait collet.
  • Sécuriser le revenu betteravier avec un prix minimum garanti lorsque les marchés du sucre sont bas. C’est ce que nous avons fait par le dialogue en amont des contrats 2020. Cela a contribué à la mise en place d’un prix minimum garanti de 25,70€/t à 16 sur 70% des betteraves contractées ; ce prix pouvant encore s’améliorer dès que le prix du sucre dépasse 420€/t sur le marché européen.
  • Se mobiliser pour accéder aux aides et subventions européennes prévues dans la cadre de la PAC 2022. Grâce à son statut d’OP, Avenir sucre pourra y accéder. Et avec les aides ainsi collectées, Avenir sucre pourra déployer des actions sur le terrain pour aider les planteurs-adhérents à convertir leurs exploitations à des pratiques agricoles majeur pour l’avenir de notre filière.
  • Optimiser le déroulement de la campagne et faire progresser techniquement la culture de la betterave. Dans un contexte climatique de plus en plus exposé à la sécheresse et avec une pression virale grandissante, ce sont des enjeux stratégiques pour la productivité de la filière et pour notre revenu betteravier. Nous nous impliquons donc fortement sur ces sujets qui concernent les dates de démarrage de campagne, l’évolution des pratiques culturales, l’accès à une gamme de variétés plus larges ou la maîtrise du coûts des intrants…
  • Dialoguer encore et encore pour plus de revenu betteravier. C’est le cœur même de notre action. Au-delà des contrats, nous veillerons à ce que des réponses concrètes soient proposées face aux problèmes de trésorerie rencontrés par les planteurs. Et nous faciliterons la mise en œuvre de toutes les pratiques aptes à générer des bonus de productivité susceptibles d’améliorer notre revenu betteravier.

Ce qui caractérise notre démarche ?

  • Une autre relation avec notre partenaire industriel Saint Louis Sucre. Nous sommes déterminés à faire entendre les attentes des planteurs mais sans pratiquer l’opposition permanente. Nous pensons que l’avenir de nos débouchés passe par la co-construction.
  • Nous avons aussi la volonté de laisser aux planteurs leur pleine et entière liberté d’adhérer ou pas à une OP, de ne pas avoir à supporter des coûts supplémentaires de fonctionnement ou des cotisations syndicales obligatoires « déguisées » et de ne pas être dépossédés de nos betteraves par un transfert de propriété à une OP.

Dominique Ignaszak
ignamich@wanadoo.fr